le_pouvoir_du_moment_present_nos_experiences_com
Développement personnel

Le pouvoir du moment présent d’Eckhart Tolle

Le pouvoir du moment présent écrit par Eckhart Tolle est devenu un best-seller par le simple bouche-à-oreille. De quoi parle-t-il ? Permet-il d’atteindre un éveil spirituel intégral ? Pouvons-nous prétendre, une fois qu’on l’a terminé être en total accord avec nous-même ? Est-ce un livre pour vous et moi ? Tant de questions qui méritent d’être éclaircies.

Je n’ai pas la prétention d’être une « guide spirituelle » ou une personne dotée d’une omniscience à ce sujet. Tout ce que je peux faire c’est vous donner un ensemble de clés qui vous permettront peut-être de répondre à ces questions et qui sait, vous donner envie de le (re)lire ?

Avant de vous partager mon avis sur cet ouvrage, je tiens tout d’abord à vous parler un peu de son auteur : Echkart Tolle.

Echkart Tolle : un désespoir, une prise de conscience, un talent d’écriture.

Vous le connaissez peut-être en tant que grand écrivain à succès ou encore comme « le pape du bien être ». Pourtant c’est une personne au parcours des plus singuliers. Il est né en 1948 en Allemagne, été chercheur à l’Unversité et n’a pas toujours été l’homme heureux qu’on connait aujourd’hui.

Il évoque souvent le fait qu’il ait eut de nombreuses périodes de dépression suicidaire durant toute la première partie de sa vie avant de connaître à l’âge de 29 ans une sorte de « métamorphose » ou de « libération spirituelle » si on peut appeler cela de cette manière.

Pendant son sommeil, il ressentit une souffrance particulière. Des sensations dépressives « presque insupportables » le submergeaient. Une sensation incontrôlable de tremblement, de pleurs, de peurs sans pouvoir rien faire. Il était comme paralysé de cet état.

Puis plus rien. Le calme absolu. Il ne se rappelait même plus de ce qui s’est déroulé les heures suivantes. Comme s’il était vidé de toutes émotions, de toutes énergies.

Echart Tolle prit alors conscience de quelque chose. Selon lui :

Je ne pouvais plus vivre avec moi-même un instant de plus. Et de ceci sortit une question sans réponse : « Qui est ce « je » qui ne peut plus vivre avec son ego ? Qu’est-ce que l’ego ? ». Je me sentis plongé dans un vide ! Je ne comprenais pas alors que, ce qui se passait, c’était que l’ego de l’esprit, avec sa pesanteur, ses problèmes, qui vit entre les regrets du passé et la peur du futur, s’était effondré. Il s’était dissout. Le lendemain matin, je me suis réveillé et tout était si paisible. La paix était là car il n’y avait pas d’ego. Juste la sensation d’une présence, un « état d’être », juste observant et regardant.

De manière plus littérale, j’appelle ça avoir le déclic libérateur. Un phénomène qui bloque l’arrivée de certaines pensées négatives face à un sujet qui nous a fait du mal. Une sorte de « stop » naturel à la déprime.

Ce qui l’a conduit durant les 5 mois qui suivirent, à devenir totalement conscient de ce qui se passait et à enfin apprécier le monde qui l’entoure. Il vécut dans un étrange état de béatitude et paix intérieure. Un phénomène qui malheureusement s’estompait au fur et à mesure. Un témoignage de ce qui s’était passé cette nuit là et qui l’avait libéré.

Quelques années plus tard il s’est pris de passion pour les textes sur la spiritualité et à rencontrer des maîtres spirituels. Sans doute pour expliquer cet état éphémère qu’il avait vécu. Un peu comme s’il souhaitait avoir des réponses.

Suite à ces recherches, il a supposé que l’accumulation et l’intensité de ces éléments négatifs dans sa vie, avait contraint sa conscience à se détacher de son identification au mental, à cette partie de lui malheureuse et remplie de peur. C’est ce qui l’a poussé à en parler de plus en plus et à partager cette expériences afin d’aider les personnes qui en ont besoin.

De plus en plus de personnes le questionnaient sur la façon dont il était parvenu à cet état absolu de paix. C’est donc à partir de ce moment qu’il se mit à (construire), rédiger Le pouvoir du moment présent publié en 1997, que cet article vous invite à comprendre.

Le pouvoir du moment présent. Guide d’éveil spirituel – Eckhart Tolle

Ce livre présente de nombreux défis très subtils qui nous rapproche de l’instant présent. Si nous arrivons progressivement à appréhender la réalité du monde qui nous entoure et non à la fuir nous pourrons mieux apprécier le moment présent.

La première fois que j’ai découvert ce livre, je l’ai trouvé un peu difficile. Je vous avoue ne pas avoir accroché au départ. Il y avait de nombreuses répétitions, des enseignements « basiques » et des liens peut être (un peu trop) spirituels à mon goût.

C’est alors que je l’ai repris avec du recul, une nouvelle approche. L’objectif étant d’avoir des outils pour savourer le moment présent et de se les approprier. Non pas de les suivre au pied de la lettre (encore un trait de ma personnalité trop carrée ahah).

Le lâcher prise et le moment présent

Si je devais synthétiser en une phrase cet ouvrage, je dirais que Echkart Tolle, nous montre que tout ce qui fut, ne fait que nous encombrer et tout ce qui arrivera demain n’est qu’une spéculation inutile.

C’est un livre qui est plus riche qu’il ne laisse paraître. Je le considère un peu comme un de ces livres qui vous suivent tout au long de votre vie, que vous aurez plaisir à lire plusieurs fois et qu’à chaque fois ce sera une expérience différente.

Lors de ma seconde lecture en effet,  ça m’a beaucoup aidé. Je me suis mise à faire de plus en plus  attention et à être de plus en plus présente.

Je m’étais rendue compte en effet que jusqu’à ce jour, je n’étais toujours pas parvenue à me poser un instant et à me dire : à quel point ma vie était passée vite, à quel point je suis passée à côté de beaux moments car j’étais trop préoccupée par des histoires passées ou par ce qui était prévu dans le futur.

Ce livre m’a montré qu’être acteur de sa vie était tout ce qui avait de plus gratifiant. Que cela consistait à se prendre en main et à commencer à changer sa façon de penser. Arrêter enfin de broyer du noir pour des choses qu’on ne pourrait de toutes manières pas modifier.

Ce livre nous donne des pistes d’amélioration et d’appréhension de son mental. Il nous montre qu’on peut être capable de modifier son état d’esprit pour atteindre nous aussi, cet état de béatitude.

Si vous laissez le mental diriger votre vie, vous souffrirez encore des conséquences de la peur, du conflit et des problèmes de la douleur. C’est pourquoi, il est parfois nécessaire de lâcher prise. Laisser couler et prendre du recul.

Et en y repensant, c’est un peu drôle d’avoir attendu d’être prête à lire un livre qui nous prépare mentalement à prendre du recul.

Mais comment s’y prendre ? Est-ce que moi aussi j’y ai le droit ? C’est toujours plus simple à dire qu’à faire !

Avoir le pouvoir de choisir

Certaines décisions sont difficiles à prendre. C’est ce qui entraîne parfois que de nombreuses personnes réalisent des choix insconscients qui les mènent à répéter continuellement les mêmes scénarios de souffrance. Alors on entend les fameux : je te l’avais déjà dit, pourquoi tu y retourne, mais tu comprends jamais rien !

Et si je vous disais, que d’après Eckhart Tolle, le choix existe seulement si vous êtes totalement conscient et détaché de votre « soi-mental »? Personne ne choisit la folie ou la souffrance, si vous la subissez c’est parce que vous n’êtes pas suffisamment dans le présent.

Je ne sais pas si cela peut vous rassurer ou non mais, à un moment ou à un autre, votre souffrance vous forcera à sortir de votre état d’inconscience. Il vaut mieux parfois se libérer avant de connaître cet état de « trop plein de négativité » et commettre l’irréparable.

Lorsque vous lâchez prise sur ce qui est, vous devenez présent, votre passé perd le pouvoir qu’il avait sur vous et alors vous n’en avez plus besoin, votre présence est la clé et le moment présent l’est aussi. Vous seul(e)s en êtes capable.

Les points forts : Lâcher prise

J’aime beaucoup ce format question/réponse d’un professeur à ses élèves. Sachant que je m’en pose énormément chaque jour ce livre est un peu comme une conversation, qui nous pose les bonnes questions, parfois peut être un peu trop.

Une fois que j’ai terminé un chapitre je me suis tout de suite sentie reposée. Quelques jours après j’arrivais parfaitement à saisir les subtilités qu’il avait voulu nous faire comprendre dans son livre. Certains pourquoi qui m’étaient restés sans réponses en lisant.

De plus, il traite vraiment un panel intéressant de chaque domaines de la vie et plus particulièrement sur celui des relations. Je pense que c’est même l’objectif, et c’est ce qui l’a fait connaître au plus grand nombre.

Celui de partager son ressenti et de s’ouvrir davantage à nos proches et notre entourage. Non pas pour parler de soi, mais pour les aider à se sentir mieux, pour les alléger d’un poids peut-être trop difficile à porter.

Je vous avoue avoir parfois évité certains chapitres. Je les ai trouvé un peu trop « piquant » à mon goût. Je ne voulais pas les lire car cela ne me correspondait pas ou parce que j’étais sans doute dans un déni.

Et vous savez quoi ? Je me suis surprise à les lire la dernière fois. Une curiosité naturelle m’avait envahie et c’est à ce moment là que j’ai compris que ce livre n’était pas comme un roman ou un épisode de GOT et qu’il fallait absolument que je le finisse vite. Non, c’était vraiment un livre qui allait m’aider à me sentir bien et qu’on ne comprendrait pas tout tout de suite. (Bon vous me direz dans certains livres ou roman c’est pareil mais vous m’avez compris(es) j’espère !)

Nos pensées nous enferment dans un état d’esprit, dans notre égo et nous déconnectent de notre « Etre ». Nous ne pouvons donc pas trouver de connexion avec l’instant présent à son « Etre ».

Les points qui m’ont freiné dans la lecture

Comme je le disais plus haut, je n’ai pas réussi à accrocher de suite. Il faut en effet de la patience pour lire Le pouvoir du moment présent, il nécessite beaucoup de remises en question, de redondances, toutes ces réflexions à travers ces recherches vous montrent l’étendue du travail à réaliser sur vous-même. (Ce qui peut faire peur en effet !)

Il ne faut pas s’attendre non plus à un changement radical de votre vie. (Rome ne s’est pas faite en un jour !) Oui grâce à cet ouvrage, si vous le lisez au bon moment de votre vie, vous allez vous apercevoir d’un changement de manière temporaire.

Puis si vous laissez le temps passer et que vous ne faîtes rien pour : Le cycle de l’impermanence jouera en effet son rôle, cela veut dire qu’il faudra maintenir un effort régulier, même si cet effort est minime. Vous devez être régulier dans la mise en pratique du lâcher prise et encore une fois vous créer des habitudes qui vont vous permettre de vous alléger l’esprit.

Enfin, je ne suis pas pour ni contre cet aspect spirituel, mais ce livre a parfois tendance à ressortir des idées qui vont un peu loin, et qui pourraient rebuter certain(e)s personnes. Il faut donc prendre uniquement ce qui nous aiderait à avancer et laisser le reste pour plus tard qui sait ?

J’espère que cet article vous aura plu. Et vous est-ce que vous connaissiez ce livre ? Qu’en avez-vous pensé ? Dans le cas contraire, est-ce un livre qui pourrait vous séduire ?

2 commentaires

  • Rohnny

    Bonjour, je découvre le blog et le trouve vraiment intéressant.
    Dans la période que nous vivons c’est que ce n’est pas toujours facile de trouver le juste milieu et encore moins de lâcher prise.
    Merci pour le partage de tes connaissance.
    Je tiens moi aussi un blog sur ma passion le running entre autre, tu passes dire bonjour et me laisse un petit commentaire quand tu veux.
    https://www.joggingtime.be/
    Belle journée à toi.
    Cordialement.
    Rohnny

    • Ferdi

      Bonjour,
      Bienvenue alors ! J’espère que tu trouveras le contenu interessant !
      Je te rejoins sur le fait que ce ne soit pas simple. Et ce n’est pas parce qu’on ecrit des articles à ce sujet que notre vie est mieux et plus radieuse.. disons que lâcher prise nous fait comprendre que dans la vie il y a des choses plus graves que ça 😉😊! Je te remercie de ton passage,
      A très vite,

Répondre à Rohnny Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *