nos_experiences_blog_conte_sens de la paix
Bien être

Conte – Représentation de la paix

Passionnée par les contes, les fables et les légendes qui nous aident à apprendre sur nous même, je vous présente un conte qui nous donne une magnifique définition de la paix intérieure.

Le conte du sens de la paix

Il était une fois un roi qui voulait offrir un prix à l’artiste qui ferait la plus belle peinture de la paix…

Plusieurs artistes ont essayé. Le roi a regardé les peintures, mais il en aimait seulement deux et il avait à choisir entre ces deux peintures.

La première image était celle d’un lac calme. Le lac était un miroir parfait pour les montagnes majestueuses autour. Au-dessus il y avait un ciel bleu avec quelques nuages blancs. Tous ceux qui ont vu cette peinture ont pensé que c’était l’image parfaite de la paix.

L’autre peinture avait aussi des montagnes. Mais elles étaient abruptes, rocheuses et le sommet sans arbre. Au-dessus, il y avait un ciel orageux avec de la pluie et des éclairs. À côté de la montagne,il y avait une grosse chûte d’eau. Cela ne ressemblait en rien à la paix.

Mais après que le roi l’eut bien regardée en détail, il a vu derrière la chûte un petit buisson qui avait poussé sur le rocher. Dans le buisson, une maman oiseau avait bâti son nid. Là, au milieu de tout ce remous d’eau, était assise la maman oiseau sur son nid… en parfaite paix.

Le roi choisit la seconde, et expliqua : « La paix ne veut pas dire être à un endroit où il n’y a ni bruit, ni trouble. Non… La paix veut dire être au milieu de toutes ces choses perturbantes, mais être toujours au calme dans son coeur. »

Auteur inconnu

J’aime beaucoup ce conte et j’aurais tellement aimé connaître au moins le nom de son auteur. (Si vous le connaissez dîtes le moi ! Merci d’avance)

Il nous indique que, peu importe où nous sommes, la paix ne se substitue pas à un lieu physique, ou à un endroit calme. Pour trouver une paix de l’esprit, nous devons d’abord l’être au fond de soi. Nous devons être en accord avec nous même et nous faire la paix.

Est-il possible de trouver une paix intérieure dans notre quotidien ?

Être en paix avec soi est un sentiment d’apaisement. C’est l’épanouissement de notre âme, entre l’esprit et le cœur. C’est être en accord avec nos forces et nos faiblesses. C’est de parvenir à vivre avec tous ces états qui font ce que nous sommes et de ne surtout pas les refouler.

Encore une chose plus simple à dire qu’à faire ! Et oui j’en suis consciente. Comme beaucoup de personnes, je suis parfois animée par un feu ardent qui rencontre des difficultés à s’éteindre avec les années.  Pourtant il est possible, toujours avec des efforts et de la discipline personnelle, de trouver cette paix.

Imageons notre esprit comme si c’était de l’eau. Quand il est calmé, il peut refléter la beauté de ce qui l’entoure. Mais quand il est agité, peu importe ce qui se trouve en face de lui, il sera incapable de le refléter et transmettra une image trouble.

En ce sens, depuis peu, je me rend compte que la paix intérieure est l’une des plus grandes richesses que l’on peut posséder. Encore une fois, cela ne veut pas dire que nous devons absolument tout supporter avec une patience sans faille. Veillez à bien vous déconnecter et à prendre du temps pour vous, afin de ne pas pouvoir faire autre chose qu’exploser.

Comprendre qui nous sommes

Lorsqu’on écoute ce que nous voulons et que nous laissons de côté ce qui nous pèse, nous atteignons la paix intérieure à laquelle nous aspirons.

Commençons par faire le ménage dans notre esprit. Balayons tout ce qui nous ronge. Par exemple, qu’est ce qui fait qu’à l’heure actuelle nous n’arrivons pas à trouver cette paix intérieure ? Qu’est-ce qui nous en empêche ? Quelle est cette blessure que nous avons refoulée ? Pouvons-nous y changer quelque chose ? Avons-nous besoin d’aide extérieure?

Il s’agit d’éliminer les attentes extérieures, les rancœurs passées et d’écouter ce que nous voulons nous-même. Le but étant d’analyser nos freins et de prendre le recul, pour que cela ait un réel impact significatif sur notre cœur et par conséquent sur notre état émotionnel.

Réussir à mieux comprendre notre fonctionnement pour agir sur notre vision de nous-mêmes, n’est-ce pas le meilleur moyen d’assurer notre équilibre et de vivre chaque jour avec plus d’authenticité ? Et pourquoi pas trouver cette paix intérieure afin de pouvoir vivre comme dans ce conte, dans un environnement parfois hostile mais en étant bien.

Et vous, qu’avez-vous pensé de ce conte ?

Merci de votre lecture,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *